les écoles secondaires en ligne au Québec

Faire ses études en ligne c’est possible au Québec? Du moins en partie! 20% du parcours complet peut être complété à distance (en ligne) grâce aux 3 écoles secondaires en ligne au Québec. À noter que toutes trois sont reconnues par le Ministère de l’Éducation. 

Dans cet article, vous apprendrez la différence entre l’apprentissage en ligne et l’enseignement en ligne. Vous découvrirez également quelles sont les alternatives en ligne disponibles pour votre enfant. 

Première étape avant de procéder 

Avant de se lancer à pieds joints dans cette aventure à distance, il faut s’assurer de quelques détails :

  1. Déterminer la capacité de votre enfant à apprendre de façon autonome.
    1. Si votre enfant a besoin d’un soutien constant, l’école à distance n’est peut-être pas l’option la plus viable pour il/elle/iel. 
  2. Déterminer son niveau de motivation 
    1. Ce dernier viendra jouer un grand rôle dans sa réussite. 
  3. Déterminer la meilleure avenue pour votre enfant :
    1. L’apprentissage est ligne  : Capsules préenregistrées et ou matériel pédagogique pouvant être consulté.es au moment désiré
    2. L’enseignement en ligne : Cours en direct avec un.e enseignant.e via une plateforme de visioconférence 

3 écoles secondaires en ligne

1. ÉtudeSecours

ÉtudeSecours fut fondé en 2011 dans le but d’offrir une nouvelle alternative aux familles du Québec en matière d’apprentissage. La méthode populaire n’étant pas pour tous, l’apprentissage en ligne d’ÉtudeSecours permet une flexibilité et le développement de l’autonomie par ses cours en ligne et asynchrones (apprentissage à son rythme). Cela est rendu possible grâce au matériel interactif en ligne.

Malgré le fait qu’il n’est pas possible de faire l’entièreté de son parcours secondaire en ligne avec ÉtudeSecours, leur réseau compte plus de 300 écoles alliées pour la passation des épreuves finales. Des exercices gratuits sont même offerts sur leur site web pour tous les niveaux du secondaire. Une belle ressource à considérer.

Contrairement à d’autres ressources similaires, les inscriptions à ÉtudeSecours se font tout au long de l’année scolaire. Ce qui est avantageux, si le but est de faire des cours préalables pour le Cégep, par exemple. Seulement les inscriptions aux cours d’été se font à une date précise. En mai pour être exact! 

Pour en apprendre plus sur ÉtudeSecours, visitez leur site internet.

2. École Succès Scolaire

Au tout début de scool.ca, nous avions parlé de Succès Scolaire comme l’une des 5 plateformes de tutorat à (re)découvrir. Nous avions également mentionné que Succès Scolaire était une école secondaire virtuelle reconnue par le Ministère. Voici plus de détails à ce sujet.

Depuis 2016, l’École Succès Scolaire offre une formule de cours en groupe en ligne avec une approche pédagogique spécialisée pour chaque élève. 10 000 élèves ont pu profiter de cette offre jusqu’à aujourd’hui.

À l’opposée d’ÉtudeSecours, l’École Succès Scolaire offre des cours en direct donnés par un.e enseignant.e. Cet.te enseignant.e est accompagné.e d’auxiliaires d’enseignement à qui les élèves peuvent s’adresser en tout temps. Ils peuvent répondre à des questions technos, sur la matière, etc. La beauté de la chose est que l’élève développera un contact privilégié avec l’enseignant.e ou l’un.e des intervenant.es.

Les élèves peuvent faire des cours qu’ils n’ont jamais fait auparavant ou refaire un cours à la suite d’un échec. Les cours d’été sont également possibles.

Pour en savoir plus sur l’école Succès Scolaire, visitez leur site internet.

3. CAL : Centre d’apprentissage en ligne

Depuis 18 ans maintenant, le Centre d’apprentissage en ligne (CAL) offre aux élèves de 4e et 5e année du secondaire la possibilité d’effectuer leurs cours en ligne : 

  • Anglais
  • Français
  • Histoire
  • Arts
  • Sciences
  • Technologie

Les élèves peuvent soit suivre le cours régulier (cours complet de formation) ou le faire en rattrapage (s’il y a eu un échec auparavant).

Tel que mentionné précédemment, le CAL est accessible à tous les élèves de 4e et 5e secondaire des centres de services scolaire de la province. Cela signifie deux choses :

  1. Votre enfant ne peut pas faire son parcours complet en ligne avec le CAL ;
  2. Si votre enfant est inscrit au système privé, il/elle/iel ne pourra pas avoir accès aux services de rattrapage de la matière. 

Le CAL met de l’avant l’apprentissage personnalisé en ligne avec des capsules préenregistrées. Cela permet à l’élève d’apprendre à son rythme en fonction de la matière. 

Dans l’optique que votre enfant désire terminer son parcours scolaire en ligne avec le CAL, il est important de noter qu’il y a des sessions prédéfinies. Par conséquent, il y a des dates d’inscription à ne pas rater. Autant pour les cours complets de formation que pour les cours de rattrapage, les sessions sont les suivantes :

  • l’automne (début en septembre)
  • l’hiver (début en février)
  • l’été (début en avril)

Pour en savoir plus sur le CAL, visitez leur site internet.

En espérant que vous en ayez appris davantage sur les 3 écoles secondaires en ligne au Québec.

N’hésitez pas à nous faire parvenir les sujets que vous aimeriez que l’on traite au allo@scool.ca ou en commentaires.

palmares scool.ca

Notre palmarès 2020 a été très populaire, donc nous revenons avec le palmarès des écoles secondaires les plus consultées sur scool.ca en 2021. 

L’an passé, scool.ca n’était présent que sur l’Île-de-Montréal et il est très intéressant d’observer que cette année, le top 10 a complètement changé. Les écoles consultées se retrouvent maintenant un peu partout sur la rive-nord et rive-sud de Montréal. Cette tendance peut être liée avec les 48,300 habitants qui ont quitté Montréal durant la pandémie (Journal de Montréal, 2022).

Comment est cumulée la donnée ?

Contrairement au palmarès populaire qui base ses résultats sur, entre autres, les notes des élèves aux examens provinciaux, scool.ca se fie à ses propres données. En effet, ce que nous présentons provient de vos recherches effectuées sur notre site. Il s’agit donc du reflet de votre intérêt sur les derniers mois pour les écoles de la province.

Il ne s’agit pas ici d’une mesure scientifique, mais bien comportementale. Nous considérons les visiteurs uniques ce qui permet de ne pas comptabiliser une école plus d’une fois pour la même personne. À noter que nous faisons également cela pour le plaisir. Ce qui ne change pas nos habitudes :)

Les écoles de la Capitale-Nationale, de l’Estrie, du Centre-du-Québec, de l’Outaouais, de Lanaudière et des Laurentides ont été ajoutées vers la fin de l’année 2021. Par conséquent, le portrait en 2022 devrait, encore une fois, changer.

Palmarès des écoles secondaires de la province de Québec

 

1. École secondaire des Patriotes-de-Beauharnois

L’école secondaire des Patriotes-de-Beauharnois est une école secondaire publique mixte de langue francophone offrant une concentration en hockey. Cette école est située à Beauharnois dans la Montérégie et regroupe environ 850 élèves. 

La liste des professionnels de soutien est longue (éducateur.trices spécialisé.es, psychologues et psychoéducateur.trices). Ce détail peut être rassurant, si votre enfant a des besoins particuliers. 

Si votre ado aime s’impliquer au sein de son école, il/elle/iel sera servi à l’école secondaire des Patriotes-de-Beauharnois. Radio étudiante, journal étudiant, sports intra et inter-scolaires, sorties éducatives et voyages étudiants sont à sa disposition pour qu’il/elle/iel évolue et développe un vrai sentiment d’appartenance.

Pour en savoir plus, consultez la fiche de l’école secondaire des Patriotes de Beauharnois.

2. École d’éducation internationale de McMasterville

Comme son nom l’indique, l’École d’éducation internationale de McMasterville située sur la rive-sud de Montréal est réputée pour son programme d’études internationales. Il s’agit d’une école publique mixte offrant une ouverture sur le monde à ses 1,250 élèves de par, entre autres, les voyages étudiants et l’apprentissage d’une 3e langue. 

Plusieurs activités parascolaires sont offertes aux élèves pour qu’ils puissent tirer le maximum de leur expérience (conditionnement physique, sports intra-scolaire, théâtre, improvisation, etc). 

Pour en savoir plus, consultez la fiche de l’École internationale de McMasterville.

3. École internationale Lucille-Teasdale

L’École internationale Lucille-Teasdale est située sur la rive-sud de Montréal dans la ville de Brossard, plus précisément. Accueillant près de 900 élèves, l’École internationale Lucille-Teasdale fait partie du réseau d‘écoles publiques du Centre de services scolaire Marie-Victorin. 

Tout comme les autres écoles internationales de la province, l’École internationale Lucille-Teasdale forme les élèves à l’apprentissage de nouvelles langues, à développer leur curiosité de la littérature, des individus et des autres cultures. Les élèves sont aussi amenés à réaliser un projet personnel lors de leur dernière année au secondaire. Ce projet permet d’évaluer et de faire le point sur toutes les notions apprises lors des 5 dernières années.  

L’École internationale Lucille-Teasdale encourage également les élèves à prendre part à différents sports à l’intérieur des murs de l’école et en formule compétitive. 5 sports sont mis de l’avant, soit le badminton, le handball, la natation, le soccer extérieur et le volleyball. Des infrastructures telles que la piscine, des gymnases, des terrains extérieurs sont mises à la disposition des athlètes. 

Pour en savoir plus, consultez la fiche de l’École internationale Lucille-Teasdale.

4. École Monseigneur-A.-M.-Parent

Située à St-Hubert et accueillant 1400 élèves, l’école secondaire Monseigneur-A.-M-.Parent est une école mixte publique faisant partie du centre de services scolaire Marie-Victorin. Cette école se distingue par ses nombreuses concentrations à la fois sportive (hockey sur glace), science et technologie en plus de science plein air. L’établissement offre également des ressources pour les élèves dyslexiques. 

La sélection d’équipes inter-scolaires est impressionnante réunissant 18 sports sous leur toit allant de l’haltérophilie, à la natation au golf en passant par le basketball, le soccer et le badminton. Plusieurs autres activités parascolaires sont offertes aux élèves, dont la robotique, la programmation, les jeux vidéos, la danse ainsi que le théâtre. 

Pour en savoir plus, consultez la fiche de l’école Monseigneur-A.-M.-Parent.

5. École secondaire des Patriotes de Saint-Eustache

L’école secondaire des Patriotes située à Saint-Eustache dans les Laurentides offre le parcours régulier et des classes spécialisées à ses 1,800 élèves. Les classes spécialisées sont pour les élèves ayant, entre autres, un trouble du spectre de l’autisme (TSA), une difficulté d’apprentissage (DA) et une difficulté du comportement (DC). 

Les élèves peuvent compter sur le soutien de tuteur.trices, de groupes de récupération en plus de plusieurs professionnel.les, dont psychologue, psychoéducateur.trice, orienteur.e, éducateur.trice spécialisé.e. Sportif.ves, artistes et scientifiques se côtoient dans l’enceinte de l’école où les clubs et comités divers font vibrer la vie étudiante.

Pour en savoir plus, consultez la fiche de l’école secondaire des Patriotes de Saint-Eustache.

6. École secondaire de la Rive

L’école secondaire de la Rive située à Lavaltrie offre aux 560 élèves une concentration musique et une concentration soccer. Cette école publique mixte propose plusieurs activités, dont la photographie, l’informatique ainsi que des sports intra-scolaires. Un service d’animation est mis en place pour guider les étudiants à travers les nombreuses possibilités.

Les élèves peuvent faire entendre leur opinion en écrivant pour le journal étudiant et ouvrir leurs horizons avec les voyages organisés. Si votre enfant a besoin de soutien professionnel durant son parcours scolaire, l’école secondaire de la Rive a au sein de son équipe, des orthopédagogues, des psychoéducateur.trices et des éducateur.trices spécialisé.es. De l’aide aux devoirs et de la récupération sont également mis à leur disposition pour les aider dans leur réussite scolaire.

Pour en savoir plus, consultez la fiche de l’école secondaire de la Rive.

7. École Monseigneur-Euclide-Théberge

L’école Monseigneur-Euclide-Théberge située à Marieville dans la Montérégie est une école accueillant les élèves en parcours régulier, mais également ceux avec le trouble du spectre de l’autisme. C’est plus de 1,050 élèves désireux d’apprendre et de se développer qui marchent dans les couloirs de cette école. 

Programme international, programmes enrichis en chimie, en physique et en éducation physique, en plus des concentrations en arts plastiques, art dramatique musique et langues, le choix est grand à l’école Monseigneur-Euclide-Théberge. Il en est de même pour la sélection des activités comprenant de l’impro, de l’auto-défense, de la poterie et j’en passe.

Pour en savoir plus, consultez la fiche de l’école Monseigneur-Euclide-Théberge.

8. École secondaire internationale de Saint-Lambert

L’école secondaire internationale de Saint-Lambert fait partie du centre de services scolaire Riverside et accueille 364 élèves. L’enseignement y est à la fois en anglais et en français. Cette particularité la rend donc, très intéressante pour les élèves internationaux. Le programme phare de l’école est sans grande surprise son programme international. 

Pour en savoir plus, consultez la fiche de l’école secondaire internationale de Saint-Lambert.

9. École Joséphine-Dandurand

L’école Joséphine-Dandurand tient son nom de la femme qui a créé les bibliothèques au Québec dans les années 1800. Le saviez-vous ? C’est pas rien! 

Outre le fait de porter le nom d’un personnage historique, il s’agit d’un établissement d’enseignement public situé à Saint-Jean-sur-Richelieu. La communauté compte à son bord plus de 846 élèves de la 3e secondaire à la 5e secondaire. Malgré que l’école soit publique, l’uniforme scolaire est obligatoire. 

Une grande variété de programmes est offerte aux élèves, dont le sport-études en gymnastique et en judo, l’art-études, la concentration en langues et communication ainsi que plusieurs en sports. Des sorties éducatives sont à l’horaire en plus de comités et de clubs pour les divertir tout au long de l’année. 

Pour en savoir plus, consultez la fiche de l’école Joséphine-Dandurand.

10. École secondaire Louis-Riel

La dernière école du palmarès est la seule école de la métropole! L’école secondaire Louis-Riel située dans l’arrondissement Mercier-Hochelaga-Maisonneuve conclut le top 10 2021. 

Les écoles sont en constante évolution et Louis-Riel suit la tendance avec son tout nouveau programme sur l’univers de l’aérospatial. Ce dernier vient compléter l’offre scientifique et internationale actuelle. Votre enfant a le désir de s’impliquer au sein de l’école ? Ce ne sont pas les options qui manquent : sports, troupe de théâtre, ligue d’impro, comité environnement et bien plus.

Pour en savoir plus, consultez la fiche de l’école secondaire Louis-Riel.

C’est ce qui conclut notre Palmarès des écoles secondaires les plus consultées sur scool.ca en 2021. N’hésitez pas à commenter, à nous écrire si vous avez des questions et à vous abonner à l’infolettre.

Suite à la parution du palmarès des écoles secondaires du Journal de Montréal en collaboration avec l’Institut Fraser, nous nous sommes dits pourquoi ne pas présenter notre propre palmarès. Étant donné que la saison des portes ouvertes tire à sa fin, nous vous présentons notre palmarès des 10 écoles secondaires les plus consultées sur scool.ca en 2020.

Comment la donnée est cumulée ?

Contrairement au palmarès populaire qui base ses résultats sur, entre autres,  les notes des élèves aux examens provinciaux, scool.ca se fie à ses propres données. En effet, ce que nous présentons provient de vos recherches effectuées sur notre site. Il s’agit donc du reflet de votre intérêt sur les derniers mois pour les écoles de Montréal. Il ne s’agit pas ici d’une mesure scientifique, mais bien comportementale. Nous considérons les visiteurs uniques ce qui permet de ne pas comptabiliser une école plus d’une fois pour la même personne. À noter que nous faisons également cela pour le plaisir. Ce qui ne change pas de nos habitudes :)

Palmarès des écoles secondaires de Montréal

1. École Face

L’École Face est une école secondaire anglophone mixte publique localisée dans le centre-ville de Montréal. Cette école se distingue par son orientation artistique. Si votre enfant aime le théâtre, les arts plastiques, la musique, l’École Face est à considérer dans vos choix. 

Les activités parascolaires sont également à vocation artistique avec le chant, la danse, le théâtre. Du côté du soutien professionnel la liste est longue et comprend psychologue, service d’infirmerie, conseiller en orientation, mais également une hygiéniste dentaire. Intéressant! 

Pour en savoir plus, consultez la fiche de l’École Face

2. Collège Jean-Eudes

Le Collège Jean-Eudes est une école secondaire privée mixte de Montréal située plus précisément dans l’arrondissement Rosemont—La Petite-Patrie. L’école offre un large éventail de programmes particuliers, dont arts-études, sports-études et musiques-études en plus de plusieurs concentrations. 

Le port de l’uniforme y est obligatoire. La vie étudiante bat son plein avec la possibilité de prendre part à des clubs et comités divers, d’effectuer des voyages étudiants et des sorties éducatives. Les Aigles forment leur grande famille de sports interscolaires incluant 10 disciplines sportives au total. 

Pour en savoir plus, consultez la fiche du Collège Jean-Eudes

3. Collège de Montréal

Le Collège de Montréal est une école secondaire mixte privée située près de Westmount dans le centre-ville de Montréal. Le Collège propose l’un des plus importants programmes de sports-études avec plus de 20 disciplines. Les installations sportives mises à disposition sont donc adaptées et pour les 8 disciplines interscolaires également.

Les activités parascolaires et de la vie étudiante sont également multiples. Les élèves peuvent bénéficier de tutorat, d’aide aux devoirs ainsi que de groupes de soutien pour les accompagner vers leur réussite. 

Pour en savoir plus, consultez la fiche du Collège de Montréal.

4. Collège Ville-Marie

Le Collège Ville-Marie est une école secondaire privée mixte localisée dans le secteur Angus. Environ 700 élèves se présentent à l’école chaque jour (en temps normal). L’aide financière y est disponible rendant plus accessible l’éducation privée. 

Les élèves ont le choix de plusieurs programmes particuliers dont le PEI (programme d’études internationales) et le sport plein-air. Les activités parascolaires y sont diverses dont un programme de e-sport, 7 disciplines de sports interscolaires et la possibilité de prendre part à des voyages et des échanges étudiants.

Pour en savoir plus, consultez la fiche du Collège Ville-Marie.

5. Collège Mont-Saint-Louis

Le Collège Mont-Saint-Louis est une école secondaire privée mixte située dans le Nord de Montréal, plus précisément dans l’arrondissement Ahuntsic. Le Collège offre un programme enrichi à ses étudiants en plus de 9h d’éducation physique au lieu de seulement 5h par cycle de 18 jours. Si votre enfant a besoin de bouger, ce peut être un gros plus! En plus, l’école offre 9 disciplines en sports interscolaires, dont le cross-country, le basketball et le volleyball. L’aide financière y est également accessible. 

Pour en savoir plus, consultez la fiche du Collège Mont-Saint-Louis.

6. Pensionnat-Saint-Nom-de-Marie

Le Pensionnat Saint-Nom-de-Marie est une école secondaire privée pour filles offrant un programme de ballet-études, un programme international et un programme de musique-études. Les élèves ont accès à un large choix d’activités parascolaires autant artistiques que sportives. La vie étudiante du Pensionnat est tout aussi diversifiée.

Pour en savoir plus, consultez la fiche du Pensionnat-Saint-Nom-de-Marie.

7. Collège d’Anjou

Le Collège d’Anjou est une école secondaire privée mixte localisée, bien évidemment, à Anjou! Les élèves peuvent choisir parmi plusieurs programmes particuliers et concentrations dont l’international, les sciences et l’entreprenariat. Les Ducs constituent leur emblème pour les sports interscolaires comptant, entre autres, une équipe de hockey sur glace, de futsal et de cheerleading.

Pour en savoir plus, consultez la fiche du Collège d’Anjou.

8. École le Vitrail

L’École le Vitrail est une école secondaire publique mixte située dans l’arrondissement Rosemont mettant de l’avant un volet alternatif. Si vous ne connaissez pas bien les avantages d’une école alternative, nous vous invitons à lire notre article : 5 choses que vous ne savez pas sur les écoles alternatives. Cette école offre le parcours régulier, mais également la possibilité de suivre un chemin particulier de formation (CPF), une formation à l’exercice d’un métier semi-spécialisé (FMS) ou une formation préparatoire au travail. 

Pour en savoir plus, consultez la fiche de l’École le Vitrail.

9. École secondaire Robert-Gravel

L’École secondaire Robert-Gravel est une école mixte publique située sur le Plateau-Mont-Royal. Elle permet aux 500 élèves d’évoluer, soit dans un parcours général, arts-études, classe affaires ou en concentration sciences. 

Pour en savoir plus, consultez la fiche de l’École secondaire Robert-Gravel.

10. Collège Regina Assumpta

Le Collège Regina Assumpta est une école secondaire privée mixte localisée dans l’arrondissement Ahuntsic accueillant 2150 élèves. L’école offre un nombre impressionnant d’équipes interscolaires, dont l’escrime, le basketball et la natation. Le chant, la couture, le sport intrascolaire ainsi que les échecs font également partie des activités parascolaires. Les programmes étoiles sont le programme international et les nombreuses concentrations (sports, sciences, robotiques, etc.).

Pour en savoir plus, consultez la fiche du Collège Regina Assumpta.

Si vous avez visité l’une de ces écoles, nous voulons savoir ce que vous en pensez ! Écrivez-nous en commentaire!

Le concept des écoles secondaires alternatives peut être méconnu pour plusieurs, du moins ce l’était pour moi avant de discuter avec le REPAQ (réseau des écoles publiques alternatives du Québec). Par définition : « Les écoles alternatives sont des écoles publiques intégrées aux commissions scolaires (centres de services scolaires) du Québec. Leur pédagogie est centrée sur une démarche d’apprentissage personnelle de l’élève, dont elles visent le développement global » – REPAQ

Les écoles alternatives existent, entre autres, grâce à la prise en charge d’une communauté qui se donne les moyens de ses actions tout en voulant, également, diversifier l’offre d’éducation de l’école publique (primaire et secondaire). Si vous venez d’apprendre quelque chose, voici 5 choses que vous ne savez pas sur les écoles secondaires alternatives.

  1. Il y a 48 écoles (primaire et secondaire) alternatives au Québec

Le réseau compte plus de 7,500 enfants au Québec répartis à la fois dans des écoles reconnues (école alternative à part entière) ou dans des volets alternatifs au sein d’écoles (primaires ou secondaires) dites régulières. Pour ce qui est des écoles secondaires, la province en compte 4 au total.

Le développement du réseau est en constante croissance, car il y a toujours une 20aine de projets en cours. Seulement d’ici septembre 2020, potentiellement 4 nouvelles écoles verront le jour à Laval, Charlevoix, Magog et Montréal. 

  1. Une école alternative est créée par la communauté

La communauté est au centre même de l’école publique alternative et l’élément déclencheur de la naissance de cette dernière. Sans le savoir, vous pourriez un jour être l’instigateur/instigatrice d’un projet d’école dans votre quartier/arrondissement. Toutefois, il faut plus qu’une personne pour soutenir ce projet. En effet, il s’agit d’un regroupement à la fois de parents, d’enseignants et d’élèves pour entamer le processus de création. C’est tout de même les commissions scolaires (bientôt centres de services scolaires) qui donne l’accord finale pour le lancement du projet.

  1. L’implication du parent dans le quotidien de l’élève

Tel que mentionné au point précédent, une école alternative naît de l’initiative d’un parent, il est donc certain que les parents sont essentiels à la vie de l’école. Ces derniers sont même considérés comme des coéducateurs. L’implication des parents dans la réussite scolaire peut prendre plusieurs formes. Que ce soit de faire partie d’un comité ou de encore travailler au sein de la classe pour aider un professeur, chaque école à sa propre façon de fonctionner. Cette approche a pour avantage de rester connecter avec la vie scolaire de son enfant et ne pas se sentir dépasser par les nouvelles méthodes.

  1. Accompagnement par l’enseignant, prise en charge par l’enfant

La pédagogie alternative mise avant tout sur la transmission de valeurs telles que l’autonomie, le développement personnel et l’inclusion de l’autre. Par ce fait, l’enseignant est un accompagnateur pour l’élève afin de lui laisser toute la place dont il a besoin pour cheminer à son rythme. La notion de direction n’est, donc pas présente dans une école alternative.

Les professeurs travaillent dans une équipe incluant les parents, l’administration et les différents rôles de soutien. D’ailleurs, nous ferons un dossier spécial d’ici quelques semaines pour expliquer les tâches/responsabilités des intervenants d’une école secondaire. Le défi principal de l’équipe école est de créer un cheminement cohérent pour les jeunes et ce, de la maternelle jusqu’au secondaire 5 au sein d’une école publique alternative. 

  1. Respect du rythme d’apprentissage de l’élève

Un des fondements de l’école alternative est le respect du rythme d’apprentissage de l’élève. Ce rythme peut autant être en accéléré que plus régulier. Je m’explique. Étant donné que la pédagogie alternative vise l’éducation permanente, les élèves peuvent prendre le temps désiré pour accomplir leurs matières. Ils n’ont pas à se soucier de passer en secondaire 2, car il n’y a pas de niveau à proprement parlé. 

Si un élève éprouve des difficultés, il y a un groupe de soutien pour l’aider. Dans le cas inverse, si l’élève a de la facilité dans une matière, ce dernier pourrait terminer, par exemple, ses maths en 3 ans au lieu des 5 ans régulier. Le jeune doit tout de même effectuer les prérequis avant ou à l’intérieur des 5 ans demandés. Ce qui est important de retenir est que l’individu est au centre des préoccupations plutôt qu’un groupe. C’est ce qui permet cette flexibilité.

Les groupes sont multiâges, donc l’élève se retrouvent avec des plus jeunes et/ou des plus vieux selon où il en est dans son apprentissage. Pour aider son cheminement et son développement, l’école alternative prône l’évaluation continue. Celle-ci commence d’abord par une autoévaluation de l’élève, suivi de l’enseignant sans oublier les parents. C’est aussi par cette méthode que l’élève développe son autonomie.

Finalement, vous pouvez retrouver les écoles secondaires alternatives se trouvant à Montréal sur notre carte de recherche en sélectionnant le filtre Type d’école/Alternative. Si vous avez des questions sur les écoles alternatives, je vous invite à visiter le site Internet de la REPAQ.